ARTICLE FAPRAH – COVID-19 #2

Chers adhérents ou sympathisants,

Après notre première publication en date du 25 mars (voir notre site faprah.fr), une nouvelle réunion de notre comité de direction et notre participation à des réunions de notre partenaire la FNAPRT nous permettent de compléter les informations concernant les relations avec nos gestionnaires, en particulier AppartCity.

Regardons la situation de nos gestionnaires sous la forme d’un compte d’exploitation.

Coté Produits, nos gestionnaires font face à une situation de Chiffre d’Affaire quasi nul. Seuls des hébergements de longue durée de type ‘social’ (VSP) sont maintenus et représentent seulement quelques % d’un CA normal. Les longs séjours (type étudiants) ont aussi disparu.
De plus la fin de l’hiver est en général la plus mauvaise période pour la trésorerie des Résidences de Tourisme.

En regard les Charges sont soit minimisées (chômage partiel, entretien), soit repoussées (énergie et fluides, impôts et taxes), soit suspendues ou reportées (là il s’agit typiquement de nos loyers).
Les prêts (PGE Prêts Garantis par l’Etat,…) qui pourraient être accordés aux gestionnaires et cautionnés par la BFI seront un amortisseur du choc dans le temps mais n’effacent pas les charges fournisseurs.
Les éventuelles assurances ‘perte d’exploitation’ ne couvrent probablement pas les risques de pandémie (à vérifier).

Vous voyez donc que le rôle du comité de suivi et de notre fédération est de comprendre la situation de nos gestionnaires avec une transparence maximum pour nous assurer de la bonne mise en œuvre des mesures et solutions possibles sans recourir à la seule variable d’ajustement qui pourrait devenir la suspension, la réduction ou le report des loyers, ou au traitement inégal entre bailleurs ou résidences qui pourrait générer une confusion similaire à ce que nous avons connu.

Pour nous en assurer, nos représentants au comité de suivi AC vont prendre contact avec la direction d’AppartCity (qui a fort bien informé à ce jour les présidents des associations), par exemple pour obtenir le même paiement des loyers de février pour toutes les résidences (fait pour certaines seulement vu le paiement en 3 vagues).
Concernant Zenitude, des réunions par résidence ont déjà eu lieu avec le management et peuvent se poursuivre à la demande.

Ces efforts de notre fédération doivent nous permettre d’éviter le recours à des actions individuelles (bailleur ou association) qui engorgeraient les services ‘propriétaires’ des gestionnaires.

Par ailleurs, contrairement à ce qui a pu être affirmé précédemment, il n’est pas nécessaire à ce stade de faire de courrier consignant le non-paiement des loyers. En effet, après vérification auprès de nos juristes, c’est au débiteur de prouver qu’il y a eu paiement devant la justice en cas d’action.

Un dernier mot concernant les assemblées générales des syndicats qui se trouvent repoussées. Les mandats de syndic sont prolongés jusqu’au vote des futures AG qui devront avoir lieu dans les 6 mois après la fin de l’état d’urgence.

Nous vous remercions pour votre confiance et ne manquerons de vous tenir informés.


Warning: Use of undefined constant autres_paramètres - assumed 'autres_paramètres' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /htdocs/wp-content/themes/twentyfourteenchild/comments.php on line 64

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *